L’ombre des pères

Assistant monteur

Le film suit sur plusieurs années des hommes qui atteignent l’âge qu’avait leur père quand il est mort. Parmi ces hommes il y a Cyrill Renaud, le fils du cinéaste Renaud Victor, qui porte le poids d’une œuvre interrompue, et Cyril Casmèze, acrobate zoomorphe, qui a fait du travail sur l’animalité un mode de protection et de survie. C’est une exploration du deuil au long cours, une histoire de pères et de fils, mais aussi une histoire de mères et de fils. Quand le père a disparu, la relation à la mère change. Le film est construit en deux chapitres. L’un qui revient sur la brutalité de la perte et le traumatisme, l’autre qui ouvre sur l’avenir, la transformation, la renaissance, maintenant que ces hommes ont dépassé l’âge de leur père et s’autorisent à vivre. Un troisième homme, Loup, les rejoint. Lui aussi a perdu son père et « être père à son tour » a été une façon d’avancer…

Réalisé par Christine François
Monté par Annie Waks

Documentaire, 90 minutes

Plus d’infos (film-documentaire.fr)